31/08/2007

LE GROUPE DE FESTNOZ QUE J'ECOUTE LE PLUS EN CE MOMENT

plantec17
frereplantec

 

plantec06
plantec_reverzhi

14:28 Écrit par klara dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

AU BOUT DE LA MARELLE (P. BRUEL)

Un...
Ça commence, comme un rêve
Un premier rire, un rien,
Ton regard qui se lève

Deux...
On est déjà plus forts
À quatre mains, bien sûr,
On joue d'autres accords

Trois...
Entre nous deux, tu glisses
Un berceau plein de lune,
Une envie qui hésite

Quatre...
La valse irrégulière...
On cherche la mesure
Pour un temps, On s'y perd

Au bout de la marelle,
On sait pas ce qu'on verra...
Elle nous paraît si belle, d'en bas
À cloche-pied vers le ciel,
À pieds joints, toi et moi,
On tombe ou on avance d'un pas...
On y va

Cinq...
Sur toi la main posée
Te protège et m'invite
À ne pas trop douter

Six...
Semaines sans te voir
Première déchirure
Faut-il toujours savoir

Sept...
Vies à vivre ensemble
Est-ce qu'on joue assez juste
Pour qu'elles nous ressemblent

Huit...
En haut de cette échelle
C'est écrit à la craie
Huit lettres pour "jeu t'aime"

Mais au bout de la marelle,
On verra ce qu'on verra...
Elle nous paraît si belle, comme ça
À cloche-pied vers le ciel,
À pieds joints, toi et moi,
Et surtout pas regarder en bas,
Surtout pas

Bien sûr on sait qu'un jour, la pluie pourrait tomber
Mais la pluie c'est peu dire, alors on s'est regardés
Un rayon de soleil se pointe au coin de la rue
Un fou rire, un éclair, alors... On continue

Neuf...
Mois pour lui choisir
Un prénom, un ou une,
Neuf mois pour devenir...

Une...
Autre vie, d'autres mots
Pour quelques boucles brunes
Tout repart à zéro

Mais au bout de la marelle,
On sait pas ce qu'on verra...
Elle nous paraît si belle, d'en bas
À cloche-pied vers le ciel,
À pieds joints, on y va...
On tombe ou on avance d'un pas
On y va... Un, deux, trois...

14:19 Écrit par klara dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

La Marmaille (Linda Lemay 1998)

Longtemps j'ai cru que la marmaille
J'en voudrais jamais dans mes jambes
Que j'endurerais jamais qu'ça braille
Même en punition dans une chambre

Longtemps j'ai cru que la marmaille
Y avait des filles faites pour ça
Et qu'elles méritaient des médailles
Et j'étais pas de ces filles-là

Mais d'où me vient cette envie folle
Mais d'où me sortent ces idées-là
Cette passion des cours d'école
Cet attendrissement que voilà

J'm'émeus devant les femmes enceintes
Qui magasinent les berceaux
Qui ont les seins gros comme ma crainte
D'avoir toute la marmaille à dos

Toutes mes certitudes s'écroulent
J'veux d'la marmaille à moi
J'veux moucher les p'tits nez qui coulent
J'veux mettre ça en pyjama

Je veux qu'ça crie, je veux qu'ça saute
Que ça brise des matelas
Et j'veux qu'ça salisse des chaises hautes
J'veux d'la marmaille à moi

J'sais pas pourquoi, mais la marmaille
J'croyais qu'ça m'aimait pas la face
Que ça priait pour que j'm'en aille
Quand j'arrivais dans leur espace

Longtemps j'ai cru que la marmaille
J'en aurais jamais sur les bras
Qu'j'avais ni l'cœur, ni les entrailles
Assez solides pour porter ça

J'm'émeus devant les femmes enceintes
Qui magasinent les berceaux
Qui ont les seins gros comme ma crainte
D'avoir toute la marmaille à dos

Toutes mes certitudes s'écroulent
J'veux d'la marmaille à moi
J'veux moucher les p'tits nez qui coulent
J'veux mettre ça en pyjama

Je veux qu'ça crie, je veux qu'ça saute
Que ça brise des matelas
Et j'veux qu'ça salisse des chaises hautes
J'veux d'la marmaille à moi

J'veux nettoyer les genoux qui saignent
J'veux d'la marmaille à moi
Je veux qu'ça boude, je veux qu'ça s'plaigne
J'veux emmener ça au cinéma

J'veux ressusciter l'père Noël
Je veux que ça y croie
J'veux qu'ça attrape la varicelle
J'veux d'la marmaille à moi

Mon univers a basculé
J'veux d'la marmaille à moi
Et c'est depuis qu't'es arrivé
Que j'veux d'la marmaille...
... J'veux d'la marmaille de toi.

14:18 Écrit par klara dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

J'aimerai pas que ma grand-mère me fasse çà

Etats-Unis: la "reine des avares" lègue 12 millions de dollars... à son chien

Leona Helmsley, le 23 janvier 2003 à New York

 

Décédée au début du mois, Leona Helmsley, la magnat de l'immobilier qui était surnommée la "reine des avares", n'a pas failli à sa réputation même dans la mort en privant d'héritage deux de ses petits-enfants au profit... de son chien.
"Trouble" (ennuis), le bichon maltais de Leona Helmsley, doit recevoir 12 millions de dollars, la plus grande partie de l'héritage de l'ancienne propriétaire d'un empire immobilier comprenant la gestion de l'Empire State Building à New York, selon le testament dévoilé mardi devant un tribunal new-yorkais.
A sa mort, le petit chien blanc et désormais millionnaire, devra être enterré auprès de sa maîtresse et de son mari, Harry, décédé en 1997.
Le frère de la défunte, qui a la garde de "Trouble" selon la volonté testamentaire, a reçu 10 millions de dollars. Deux petits-fils recevront chacun 5 millions de dollars mais à la condition d'aller se recueillir au moins une fois par an devant la tombe de leur père. Les deux autres petits-enfants ne recevront pas un cent "pour des raisons connues par eux", précise le testament.
Morte à l'âge de 87 ans, Leona Helmsley et son époux Harry dirigeaient un empire foncier d'une valeur de 4 milliards de dollars. En 1992, elle avait été condamnée à une peine de prison pour évasion fiscale. "Nous ne payons pas d'impôts. Il n'y a que les petites gens qui paient des impôts", se serait-elle vantée.

14:12 Écrit par klara dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/08/2007

DEJA 10 ANS

diana_bn

 

Elle y croyait aux rêves de princesse.

Elle ne méritait pas de mourir.

23:16 Écrit par klara dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/08/2007

4 ANS

Jeudi

Vendredi

Samedi

Dimanche

Lundi

 

Dans 5 jours, ce sera notre anniversaire à Antoen et moi. 4 ans déjà, 4 ans çà passe vite. Je me souviens de la première fois où il est venu au studio avec pleins de bonbons, gâteaux apéro, et des fleurs. Tout timide !!

Le premier cadeau qu'il m'a fait nous n'étions pas encore ensemble, la anche pour la bombarde.

Mon cadeau d'anniversaire, ma première bague pour mon deuxième anniversaire ensemble qu'il a cassé, ma bague le soir où on a invité mes parents et ma soeur à manger. et là ma dernière bague, le bouquet de rose pour nos deux ans.

Je me souviens lui avoir offert bague, et CD que j'avais mis sous l'oreiller pour la st Valentin, je lui hélàs ai oublié de fêter son anniversaire une année. Je me souviens pas de tout mais il est vrai que je le gâte régulièrement.

 

Mais maintenant je suis sûre, JE L'AIME et je veux fonder une famille avec lui

 

00:24 Écrit par klara dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/08/2007

 

bebe2

22:13 Écrit par klara dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |