30/03/2008

Merci Luc pour cette place de concert. Merci à toi Linda.

Ce soir, j’ai assisté à un concert au Zénith Nantes Métropole. Une artiste québécoise que je n’avais pas vue depuis au moins 5 ans.

Le Zénith, je le voyais plus grand que çà. J’étais bien placée. Elle était devant moi, à moins de 10 mètres, je voyais son regard, ses mimiques, son interprétation. Simple. Digne. Belle. Accompagnée de 2 guitaristes, père et fils.

Et oui, il s’agit de Linda Lemay. Concert en deux parties avec entracte 20 mn. Elle a joué ses grands morceaux comme : Les souliers verts, le plus fort c’est mon père, Drôle de mine, chaque fois que le train passe, je voudrai te prendre, Paul-Emile a des fleurs, la centenaire. D’autres que je ne connais que depuis peu car j’ai réécouté ses albums et découvert son dernier « ma signature » comme Alphonse, mime….

Son interprétation est grandiose. Beaucoup de communication avec public et musicos. Deux musiciens. Peu de lumière, lumière pas agressive, simple. La déco simple également, des guitares partout en l’air.

La bouche grande ouverte, grande articulation, les yeux grands ouverts. On n’entend pas la respiration, qui est bien contrôlée. Des rythmes saccadés, des accélérations, des pauses.

La centenaire dans son fauteuil.

Elle a fini avec La Visite dans ses rappels. Là magique, on aurait dit une grand-mère décoiffée mal habillée. Elle tirait ses vêtements. Elle faisait sale regard aux guitaristes. Elle est partie en courant et est revenue en courant et a sauté à la dernière mesure guitariste.

Elle explique ses chansons. Elle est humoristique. Elle déteste le golf, moi également (j’ai beaucoup pensé à un de mes patrons).

Elle parle d’accouchement (surtout du manque de médecin ou le médecin ailleurs mais pas à sa garde), de la famille, de la pédophilie, mort, euthanasie, handicap…. Tous ces sujets sont d’actualité et tabous.

Merci Linda, merci beaucoup.

J’ai pleuré sur la chanson sur son père, sur les souliers verts. Beaucoup de souvenirs.

00:56 Écrit par klara dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.